christophe grossi & invités

Accueil > la chambre d’amis > Avant | résidence Laurent Herrou > Laurent Herrou | 10 septembre 2003

Laurent Herrou | 10 septembre 2003

La reprise hier : un mercredi de rentrée. Beaucoup de clients, et deux mois de travail en retard. Je veux dire : il y a eu des choses faites, du rangement. Un essai de gestion, il y a eu des ventes, travaillées plus ou moins quotidiennement par Anne. Il y a eu Gabrielle, avec qui j’ai travaillé une journée avant que Bourges rappelle mon portable pour une histoire d’erreur de diagnostic, et que je sois arrêté deux mois pour une double fracture de la tête radiale – ce que Pascal a précisé : oui, il y a eu fracture, tassement de la tête radiale, mais aussi – regardez, là – éclatement de la diaphyse, il y a très clairement une lacune à la radio… Je ne félicite pas la personne qui s’est occupée de vous à Bourges.
Je ne félicite personne moi non plus, je reprends le travail, et il y a du boulot.
Mais.
Mais la décision était de ne pas me stresser. Et c’est bien ainsi que j’entends travailler. Je retrouve Anne à neuf heures au stock ce matin, c’est-à-dire dans une demi-heure, mais le stock est à cinq minutes d’ici, aussi je n’aurai à partir qu’à neuf heures moins cinq. Ce faisant, je termine ce soir à cinq heures au lieu de six. Cela me convient. Terminer hier à six, en plein boom du mercredi, alors que Bernard quittait lui aussi le rayon, m’allait. Hélène a demandé au moment où je partais : toi ça va ? Tu vas tenir ? Oui. Je vais tenir, le coude est plus mobile, je sens les améliorations de jour en jour. Le nouveau kiné. La reprise du travail. L’idée même qu’il faille que cela aille mieux. Tant que j’étais en maladie il n’y avait pas cette motivation-là – il y avait même l’inverse : que ça dure. À présent je veux que le coude retrouve toute sa mobilité. Et je vais travailler en conséquence.
J’ai vérifié ma présence sur les ordinateurs de la Fnac, et Femme qui marche, ça y est, est annoncé au catalogue général. Parution : 11/2003. Prix : 13 euros. À mon nom, il y a maintenant deux titres. Laura et Femme qui marche. Mon deuxième roman.


_résidence Laurent Herrou | Avant | 10 septembre 2003

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le vendredi 1er novembre 2013