christophe grossi & invités

Accueil > f(r)ictions > archives > kwakizbak > kwakizbak #24

kwakizbak #24


 
 
– Il vous faut perdre du poids, on nous le répète souvent vous savez ça vous aussi, n’êtes-vous pas comme moi ? mais gommer des kilos est devenu si obsédant pour moi, pour vous aussi non ?, que je dois me battre sans relâche contre mes envies et je ne sais comment cesser de dévorer, vous avez la recette vous ? parce qu’il nous faut bien maigrir, en douceur, dans les règles de l’art, sans déconner hein ? et faites bien gaffe vous aussi à pas dépasser les doses, lisez les bons, les pros, ceux qui ne disent pas que des conneries dans les magazines, et ça marche leurs —

Cet homme-au-robinet-qui-fuit, Kwakizkak ne sait comment s’en débarrasser. Depuis combien de temps n’a-t-il pas pensé à prendre le temps de respirer ? Mais comme soudain l’homme s’étrangle Kwakizbak saute sur l’occasion, prétexte une envie pressante, lui glisse entre les jambes mais l’autre le retient (c’est un ancien sumotori), Kwakizbak feinte, glisse, s’enroule, cascade, on dirait bien qu’il va s’échapper pour de bon cette fois. Mais non.

– Dites cher ami, dit l’homme en le retenant par les bretelles, savez-vous que moi-même j’ai perdu quinze kilos en quelques semaines alors que je n’aurais pas misé un centime sur ce programme ?

Kwakizbak lui répond dans la foulée qu’un jour, il y a bien longtemps, lui aussi a perdu dans la même journée plus de cent trente kilos.

– Nous persistons à évaluer le poids que nous devrions perdre (puisqu’il nous faut garder la ligne) mais jamais celui que nous perdons quand ceux que nous aimons brisent la leur, lui précise-t-il avant de prendre enfin congé.

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le mercredi 3 février 2010