christophe grossi & invités

Accueil > f(r)ictions > archives > kwakizbak > kwakizbak #65

kwakizbak #65


 
 
Grâce aux lumières du dehors, quand les petites bougies posées sur la table du salon encore à moitié dressée se sont éteintes dans leur photophore, l’appartement est devenu pour Myakhda un théâtre d’ombres chinoises. Kwakizbak est très en retard.

— Je ne l’ai jamais vu comme ça, aussi beau, touchant, personnel, dit-elle à son reflet.

Myakhda se met alors à déambuler. Kwakizbak a deux heures de retard. Elle passe d’une pièce à l’autre, s’arrête parfois entre deux, se plaît à détailler l’appartement comme si c’était la première fois qu’elle venait là. Ou comme au cinéma lorsque le spectateur découvre un des décors dans lequel, le temps du film, les personnages seront filmés. Kwakizbak a six heures de retard. Cette drôle de danse l’entraîne jusqu’au petit matin.

Kwakizbak a dix heures de retard. Il n’a toujours pas donné signe de vie mais Myakhda n’est pas fatiguée. Les deux bouteilles de vin blanc qu’elle a vidées sont en partie responsables de cette insomnie. Le jour s’est pourtant levé et le facteur vient même de glisser une facture ou deux sous la porte et de la publicité pour une agence du quartier qui rachèterait bien cet appartement. Kwakizbak a treize ou quatorze heures de retard.

— À partir de maintenant je te prierais de ne plus me laisser de message, enregistre-t-elle sur son répondeur avant de se coucher.

Ses yeux se ferment alors sur une image qui revient sans cesse et qu’elle aimerait garder le plus longtemps possible, celle d’un athlète au moment où il quitte le sol pour s’enrouler autour de la barre. Et ce qu’elle voudrait fixer en elle pourrait ressembler à ça désormais : l’image de cet homme qui ne se posera jamais plus.

Pendant tout ce temps je suis resté à l’écart, les doigts au-dessus du clavier, lâche. Au début je n’ai pas osé la déranger puis je n’ai pas su lui dire que Kwakizbak...
... et maintenant je crains d’aller chercher le point final

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le vendredi 23 juillet 2010