christophe grossi & invités

la route nationale

|

croiser  5 juillet 2011
C. a tout de suite remarqué que la pharmacie se trouvait au numéro 191 en (...)
traverser #21  16 juin 2011
Te doutais-tu que quelqu’un se planterait bien droit sur le trottoir et (...)
traverser #20  8 juin 2011
(Cent moins dix.) On ne voit pas le temps nous froisser, disais-tu, on ne (...)
traverser #19  6 juin 2011
(Quatre-vingt-cinq.) Je me suis vu de l’autre côté de la route, ça n’a pas (...)
traverser #18  29 mai 2011
(Soixante-dix-sept dix-huit dix-neuf.) Le dimanche, le journal était plus (...)
traverser #17  25 mai 2011
(Et soixante-seize.) Quelqu’un courait sur le trottoir d’en face, son pain (...)
traverser #16  22 mai 2011
(Soixante-neuf, ça va peut-être finir, soixante-douze.) Piétiner, trépigner, (...)
traverser #15  18 mai 2011
(Soixante et quelques.) Depuis des heures je compte à ta place, je cherche (...)
traverser #14  15 mai 2011
(...) Je me souviens de la surprise que je voulais faire. J’aurais loué une (...)
traverser #13  12 mai 2011
(Cinquante-huit. J’arrête ? Non je continue. Cinquante-neuf. Soixante.) Ils (...)

|