christophe grossi & invités

Accueil > f(r)ictions > archives > kwakizbak > sans K#7

sans K#7


 
 
La lettre remise par les deux flics est restée accrochée dans l’entrée, un jour puis deux jusqu’à six. Six jours durant lesquels je me serai interrogé (papier-caillou-ciseaux), où j’aurai tenté de repousser fatigue, pulsions et décisions le plus loin possible et où je ne serai parvenu qu’à effleurer le monde. Six jours où apparaître et disparaître, parfois dans le même geste (friture sur la ligne, voix sourde, fil cassé).

Jusqu’à ce que quelqu’un ait l’idée de grimper les trois étages : un type derrière la porte, gilet caramel, casquette de base-ball, un carton dans les bras.

Kwakizbak m’a fait livrer un tableau noir ainsi qu’une boîte de craies blanches. L’éponge, un cadeau de la maison, a dit le livreur mais moi je n’avais pas envie de retourner à l’école. Comme il a deviné que j’allais refuser colis et cadeau de la maison, avant de tourner les talons il est parvenu à me faire signer le bon de livraison qu’il a enfoncé dans la poche de ma chemise et, tandis qu’il contournait le tableau d’écolier dans l’entrée, il s’est retourné et m’a dit que je pouvais désormais ouvrir la lettre. Alors il a filé.
 

tu feras des bâtons aligneras les bâtons

 ǀ et ǀ ǀ puis ǀ ǀ ǀ comme ça jusqu’à ǀ ǀ ǀ ǀ

et le cinquième les rayera tous

tu fabriqueras des haies

une ǀ ǀ ǀ ǀ deux ǀ ǀ ǀ ǀ dix ǀ ǀ ǀ ǀ

cent ǀ ǀ ǀ ǀ mille ǀ ǀ ǀ ǀ ou plus

puis je les franchirai

hop ǀ ǀ ǀ ǀ hop ǀ ǀ ǀ ǀ hop ǀ ǀ ǀ ǀ hop ǀ ǀ ǀ ǀ hop ǀ ǀ ǀ ǀ hop ǀ ǀ ǀ ǀ

quand on aura tout effacé

tu auras oublié tout ce temps passé à attendre

ton sacré k


 
J’ai d’abord aligné les bâtons, fait comme il avait dit, les haies, côté pile côté face. Et comme il n’y avait plus de place, soudain j’ai tout avant de brancher le jet d’eau, de trouver une éponge et d’effacer le mot fin.

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le lundi 27 février 2012

Messages