christophe grossi & invités

nov 1991 - nov 1992

Ce premier carnet à spirales a été tenu sans aucune régularité de novembre 1991 à novembre 1992. La plus grande partie des pages ont été déchirées.

[note du 5-7 octobre 2012]  5 octobre 2012
Je ne me souviens pas avoir tenu de carnets avant novembre 1991. Il y a (...)
Côté face (26)  15 décembre 1991
Il a fait si froid cette nuit qu’au matin mon corps était congelé. Mes gestes (...)
Côté face (25)  12 décembre 1991
J’ai en moi l’image d’un indien à la peau cramée par le soleil. Il me regarde de (...)
Côté face (23)  10 décembre 1991
D’abord des voitures empilées, compressées, réduites à un bout de tôle (...)
Côté face (20)  6 décembre 1991
Personne ne me verra mourir. Personne n’aura le plaisir de me voir délirer et (...)
Côté face (18-19)  22 novembre 1991
Plus aucun bar ne m’accepte. Dès que je franchis la porte, on me fusille du (...)
Côté face (17)  20 novembre 1991
Hier soir, j’ai mis le feu à un asile fous. C’est la troisième fois que j’agis (...)
Côté pile (citations)  14 novembre 1991
« Rien n’est vrai, rien n’est hormis le mal de le savoir » (Philippe Jaccottet) (...)