christophe grossi & invités

Accueil > la chambre d’amis > les vases communicants > Ana nb | Wie geht es dir Ana Salva Otocrab Otassam Monster ?

Ana nb | Wie geht es dir Ana Salva Otocrab Otassam Monster ?


 
Une voix parle raconte l’échappée des sons de jour l’échappée des sons de nuit, d’un chemin blanc du sud le frottement des lettres par d’autres voix dans d’autres lieux, des voix gravées dans l’oreille le creux de la main dans la nuque sur les paupières sur les cheveux sur la bouche. Une autre voix derrière la voix parlée, une voix lointaine de plus en plus loin de moi lit astre et désastre voyage et chagrin cri et silence rire et désordre. C’est peut être ça le /mon prénom.

Ça commence peut être comme ça. Ma mère qui ne s’appelle pas Ève et mon père qui s’appelle Esteban sont assis devant un manège à lettres, ma mère dit ah / mon père pense à la lettre A / ma mère dit ah ça n’est pas facile elles sont deux puis ma mère se tait / mon père pense à deux lettres A mon père andalou dit Ana / ma mère dit Ah Ana oui / et mon père ajoute Anita / Ah Ana ou Anita demande ma mère / Anita dit mon père. Et le manège à lettres continue de tourner, ma mère qui ne s’appelle pas Ève et mon père qui s’appelle Esteban disparaissent.

Dans un bois d’arbres penchés et de ronces des sons aigus sortent de la bouche de quatre enfants furies, mon prénom devient animal sauvage je cours je tombe je me relève, mon genou saigne. Atila animal, Atila à l’œil blessé, Atila aux lettres disjointes, Atila, Atila, Atila.

Dans des cours aux voix hautes sans couleur, l’écho de neuf voyelles et onze consonnes se perd dans la confusion de mon nom et de mon prénom, dans le mélange ou l’oubli de lettres. Et je deviens Ania Annie Atila Nini Juanita pas de Z pas deux T pas de H pas d’accent sur le E pas de Z pas deux T pas de H pas d’accent sur le E pas de Z pas deux T pas de H pas d’accent sur le E pas de Z pas de Z pas de Z. Et j’entends le I final écorchure de mon prénom prononcé par ma mère qui ne s’appelle pas Ève.

À quinze ans pendant quelques mois de janvier à juin je décide de m’appeler Mélodie. Mais personne ne m’appelle Mélodie. Tinny la dernière de Tinny. Je ne me souviens de rien à propos de ce prénom écrit au dos d’une photo de photomaton. Seul le sourire triste.

Wie geht es dir Ana Salva Otocrab Otassam Monster ? Au début je cherche longtemps des mots mes mots pour parler en allemand, je cherche une forme animale Monster Otocrab et une forme de princesse hideuse Ana Salva Otassam. Parce que la promesse Salva se perd le long des huit cents kilomètres qui nous séparent de nord en nord. Et aussi parce que Ana Salva Otocrab Otassam Monster devient mon premier prénom unique dit par deux êtres humains sur les six milliards ou plus dans le monde. C’est peut être ça le /mon prénom.

Maintenant j’écris avec le prénom oublié celui du passage de la frontière celui du plancher de sable celui des tiges croisées de rosiers avec de fortes épines celui du jardin sauvage celui de l’effacement, Ana.


Depuis 2008 pour le blog effacements et 2009 pour le jardin sauvage Ana nb questionne mouvements et langage, présence/absence et silence(s), corps, espace et temps. Comme au théâtre. Chez Ana nb il y a toujours une inquiétude qui vient de loin, un jour qui s’efface, le monde vu à travers une vitre ou un filtre, des groupes d’hommes et de femmes de dos, qui tombent et se relèvent, tournent, mordent la poussière ou recrachent de la terre... Une quête aussi. Une quête des origines. Et des images floutées. Si deux couleurs dominent ses fragments poétiques, ce sont le rouge et le noir, couleurs liées à la peur, à la violence, à la mémoire, aux rêves. Ana nb intervient également de manière régulière dans le petit journal sur le tiers livre. Grand merci à elle de m’avoir invité à échanger nos laboratoires et pour ce texte sur le Nom qui vient secouer les déboîtements. Quant à ma proposition, Le tombeau de saint Léonard, vous la trouverez dans le jardin sauvage.

Le texte d’Ana nb a été écrit dans le cadre des vases communicants. Sans Brigitte Célérier nous aurions été paumés ; grand merci aussi à elle d’avoir tenu à jour la liste des 18 échanges du mois que vous retrouverez ici ou .

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le vendredi 1er juillet 2011