christophe grossi & invités

Accueil > publications & revues de presse > ricordi | feuilleton > ricordi | feuilleton #4 twitter

ricordi | feuilleton #4 twitter

Le texte Ricordi a longtemps cherché sa voie, sa forme. L’une des dernières versions, avant celle proposée à L’Atelier contemporain, a été publiée sur twitter, réseau social que je pratiquais déjà. Ne pas dépasser cent quarante caractères par phrase convenait bien à ce projet. Ne voulant pas mélanger les genres, souhaitant prendre mon temps et garder l’anonymat pendant la création, préférant converser avec les éventuels abonnés en privé, j’ai alors créé un compte indépendant de l’officiel (@_ricordi) et, le 1er juillet 2011, publiais le premier fragment. Chaque jour pendant presque un an je travaillais les phrases que j’avais gardées (une petite centaine) et en écrivais d’autres en direct (un peu plus de trois cents), remplaçais, rabotais, cherchais le bon rythme, tirais des fils, éclatais les histoires, ajoutais parfois un lien, doutais beaucoup, avançais néanmoins dans ce « roman » qui n’en était plus un, dans ce récit de plus en plus fragmenté et qui, j’en étais certain cette fois, avait trouvé sa voie, sa forme, sa voix.

Bien que les « ricordi » postés sur twitter soient assez différents de la version à paraître à L’Atelier contemporain le 7 octobre 2014 (notamment dans l’utilisation des pronoms personnels), j’ai pour l’instant choisi de ne pas désactiver ce compte. Parce que l’expérience, cette étape de travail, a été essentielle pour moi.

Quand le 5 juin 2012 j’ai posté le 480e et dernier fragment, avant de supprimer les twitts d’annonce, j’ai fait une capture d’écran que je reproduis aujourd’hui (à lire de bas en haut).


Si vous souhaitez soutenir Ricordi à L’Atelier contemporain, n’hésitez pas à vous abonner à la page facebook et à en parler autour de vous.

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le samedi 6 septembre 2014