christophe grossi & invités

Accueil > publications & revues de presse > ricordi | recensions > ricordi lu par Jérémy Liron

ricordi lu par Jérémy Liron

LES PAS PERDUS

Cinq mois après sa parution, Jérémy Liron consacre un billet sur et autour de Ricordi — belle lecture tout en spirales, en volutes, où derrière le lecteur apparaît nettement un geste fort, celui du peintre et de l’écrivain (sensation de retrouver là un peu de sa traversée que j’avais tant aimée chez publie.net ou encore ce qu’il écrit dans le dossier qui lui est consacré dans le deuxième numéro de la revue L’Atelier contemporain).
Touché par la précision et l’élégance des propos, la structure de l’ensemble, l’écriture pleine, incarnée. Très heureux également que ces 480 fragments aient permis (provoqué, amené...) autant de fulgurances et de souvenances que l’on retrouve par les histoires dans l’histoire, ces voyages dans le temps et l’espace (du récit, du monde, de l’imaginaire, de la fiction...) qui nous donnent le sentiment que pour Jérémy Liron chaque ricordo est un galet qu’il chercherait à faire ricocher dans l’eau et qu’à chaque ricochet, ce seraient les ronds concentriques qu’il parviendrait à saisir, à embrasser, que ce sont eux et non plus les galets qu’il ferait ricocher plus loin encore — comme avec la lumière (le peintre est là aussi, dans ce geste-là). Grand merci à lui, donc. Sa lecture compte beaucoup pour moi.

Infra (pour mes archives), une capture d’écran du billet de Jérémy Liron. Pour profiter pleinement de son travail, je vous invite à vous rendre sur son site LES PAS PERDUS où vous trouverez d’autres lectures et notes personnelles mais aussi ses questionnements, des traversées dans le paysage ou encore des réflexions sur l’écriture.

 
 

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le vendredi 6 mars 2015