christophe grossi & invités

Accueil > publications & revues de presse > ricordi | recensions > ricordi | note de lecture de Sébastien Rongier sur remue.net

ricordi | note de lecture de Sébastien Rongier sur remue.net

remue.net

Surgissent soudain les pelotes de laine entassées dans le panier en osier d’une de mes grands-mères qui avait longtemps travaillé à la « Cotonnière d’Héricourt » : leurs couleurs illuminaient la maison ouvrière que ma mémoire persiste à imaginer très sombre. Dans la maison sans vase, et sans fleurs, et sans rires, je revois son métier à tisser et ses bobines de fils – une autre explosion de couleurs pour mes yeux curieux qui grâce à cette lumière parvenaient un temps à prendre la tangente. Me reviennent aussi quelques mouvements, quelques gestes : le fil qu’on enroule, la pelote qui se déroule, le métier et ses va-et-vient, celui des aiguilles à tricoter (pas celles des faiseuses d’ange, ça c’est une autre histoire), le tissu qui prenait corps ou l’écharpe, le tricot, le pull qui grattaient le cou, le dos (un cadeau de Noël ne se refuse pas).

C’est en lisant la note de lecture de Sébastien Rongier sur remue.net que ces images de l’enfance sont revenues. Fouillée, cette lecture est avant tout une affaire de déconstruction-reconstruction de Ricordi (qui s’est lui-même formé, déformé et reformé plus d’une fois) et ce qu’en fait Sébastien Rongier, dans le lirécrire, dans le lirétramer, dans le tissécrire, est un long et minutieux travail de patience où démêler les fils, défaire les nœuds afin d’enrouler à nouveau, couleur par couleur, et de proposer, par les judicieux passages des fils de trame entre les fils de chaîne, un nouveau textile avec effet chiné. Qu’il soit ici remercié pour être parvenu avec justesse à lire sur le fil et entre les lignes tout en incarnant au plus près ces fragments en quelques entrées à la fois synthétiques et poétiques (« S’inventer une mémoire absente et impossible », « La génération de l’écriture », « La mélopée du monde », « La page comme héritage : des fils et des ficelles »).

Infra (pour mes archives), une capture d’écran de cette très belle note de lecture. Pour profiter pleinement de l’ensemble, je vous invite à vous rendre sur le [site de la revue en ligne remue.net].

 
 


 

 

 
Note de lecture de Sébastien Rongier sur le site remue.net, 5 novembre 2014.

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le vendredi 7 novembre 2014