christophe grossi & invités

Accueil > carnets & journaux > grains d’instants > pays du dessous

pays du dessous

_descendre un par un, du A au L, du 001 au 636, les demi-étages, ticket serré, lèvres pincées – toute sa vie concentrée dans ce rituel ; tourner les yeux les bras ensemble, les mains sur le volant, spirale droite droite droite jusqu’au fond du trou muré ; la radio grésille ou est-ce déjà la fin ? dessous c’est une autre guerre, mécanique, et chercher sa place (pas le même travail qu’à la surface) prend moins de temps mais plus de place

 
 

_faire marche arrière, les laisser s’emboutir et découvrir comme une vie parallèle dans un recoin, regretter de ne pas avoir emmené un bon appareil photo, se demander où mènent ces marches, si quelqu’un derrière la porte nous attend, quel est le nom de ce pays de l’autre côté ?

 
 

_pays du dessous, sans la lumière de la ville, sans l’air libre, magie des souterrains, des parkings, du soleil partout qu’on imprime ici, et le ciel – sa couleur disons, mystère des sous-sols, énigme des gaz mélangés, illusion des marques au sol, des traces, des passages, visions des ténèbres, des flèches pour se perdre, signées M le Maudit caché derrière un pilier ou dans le coffre d’une métallisée, prêt à se dresser – l’enfance en nous jamais très loin

 
 

_demander à ceux de l’accueil ce que veut dire en service normal, si aujourd’hui est en service normal, s’ils prennent déjà les inscriptions, s’ils nous remettent la preuve de notre dépôt – et sous quelle forme (tatouage, ticket, morsure ?) –, s’ils seront près de l’issue la semaine prochaine quand nous redescendrons


_Photos : Montreuil, le 2 juin 2012
_Texte : une première version (supprimée depuis) a été publiée sur ce site en juin 2012
 
_Le projet de GRAINS D’INSTANTS est de remonter le temps en images à partir du 18 avril 2012 où j’ai posté mon premier instantané sur le réseau social Instagram, en reprenant ou en modifiant les légendes et, en suivant son évolution, de voir ce que peut créer ce décalage spatio-temporel. Pour en savoir plus sur cette rubrique, suivez ce lien. Parallèlement à ce projet je continue d’alimenter mon carnet d’instantanés sur Instagram où je poste désormais (sauf exceptions) une photo légendée par jour.

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le vendredi 25 octobre 2013