christophe grossi & invités

Accueil > la chambre d’amis > Avant | résidence Laurent Herrou > Laurent Herrou | Avant | 31 juillet 2003

Laurent Herrou | Avant | 31 juillet 2003

C’est étonnant de parvenir encore à jouir avec des mots – ceux d’Arnaud, aujourd’hui. Des mots écrits simultanément (il est au boulot, sagement assis, bande-t-il ?), des mots amplifiés par le sexe qui durcit, se répercutent tout au long de la colonne – vertébrale, et de chair. Puis : expulsion, et c’est le plaisir en longs traits blancs. Jouir. Chaque jour. Jouir de chaque journée. Sans doute.
Jean-Pierre est à la Fnac, je ne voulais pas l’accompagner. Je voulais retrouver les e-mails. Sur AOL, un message de Paul. Un de Céline, de Sabrina, de Séverine, de Kinu. Le message d’Arnaud, et la jouissance inattendue. Je voulais retrouver les mails, ne pas échanger de photos, être adulte. J’ai accompli la moitié du challenge : j’ai joui. Non, pas de remords. Pour quoi faire ?
Il y a le plâtre, la chaleur. Nous ne faisons pas beaucoup l’amour. Jean-Pierre en a marre, je crois : de la chaleur, du plâtre, et de moi par extension. Même s’il ne sait pas, n’est pas capable de le dire, de l’exprimer ouvertement. C’est aussi pour cela, seul ce matin à la Fnac, et hier soir, pendant que j’étais chez Françoise. Qu’il se ressource. Qu’il en profite. Qu’il se repose de moi. Est-ce une qualité d’être capable d’anticiper la lassitude de l’autre ? Est-ce une fuite de ma part, une lâcheté ? Je ne sais pas vraiment. Je sais que Jean-Pierre est en ville, et moi, devant mon écran, avec des courriers, des amis, des amants, des mots.
Ma vie, faite de mots. La jouissance, celle de ce matin, logique, dans ces conditions.


_résidence Laurent Herrou | Avant | 31 juillet 2003

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le mardi 24 septembre 2013

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)