christophe grossi & invités

Accueil > la chambre d’amis > Avant | résidence Laurent Herrou > Laurent Herrou avant juin 2003

Laurent Herrou avant juin 2003


 
 
« Mon visage sur une photographie.
Mon visage réapparaît.
Mon visage attendu – que j’attends.
À nouveau. »
Laurent Herrou, Nina Myers, Revue Pylône #3, 2003
 
 
Déjà trois semaines que la résidence de Laurent Herrou s’est ouverte sur déboîtements. Déjà trois semaines que chaque jour Laurent m’envoie par courriel une page de son journal (et quel privilège pour moi d’en être le premier lecteur, de mettre en page, de chercher la phrase d’accroche, les mots-clés et de la publier au petit matin). Déjà trois semaines et son mois de mai 2003 vient de prendre fin. Alors, parce que le journal se poursuit en juin 2003, nous nous sommes dits qu’il était temps de changer les draps dans la chambre d’amis.
Nouveau mois du journal de Laurent, donc, et nouvelle photo qui l’accompagnera discrètement chaque jour dans le menu déroulant à droite.
Laurent a choisi cette image parce que nina myers est un texte qui a été publié dans la revue Pylône la même année que l’écriture du journal Avant. Aussi parce que Nina Myers est un des personnages de la série 24 heures chrono (les séries étant très présentes dans le journal ainsi que les prénoms en -a – les autres raisons lui sont personnelles).

Merci à tou-te-s pour l’accueil réservé à LH et je vous dis à demain où nous continuerons en sa compagnie à remonter le temps et son emploi.


_photo : Nina Myers, LH, 2012

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le dimanche 9 juin 2013