christophe grossi & invités

Accueil > f(r)ictions > archives > kwakizbak > kwakizbak #28

kwakizbak #28


 
 
Lorsque Kwakizbak décide de descendre dans la rue avec comme seule volonté de ressembler à l’idée qu’il se fait de lui, qui peut alors le suspecter de plagiat puisqu’il se plagie lui-même ? À moins que ce lui-même n’existe déjà ailleurs ou ait dans un autre temps existé. Il faudrait pouvoir le prouver. Mais ce serait long. Et puis qui peut lui interdire de vouloir ressembler à l’idée qu’il se fait de lui ? Car quand bien même il proclamerait partout que le visage qu’il nous montre n’est pas le sien mais le fruit d’un plagiat de lui-même, qui saurait lequel des deux aurait commencé le premier, qui oserait le pendre pour ça ?

– Ouiledekoud, si je t’attrape je te croque !

 

écrit ou proposé par Christophe Grossi - @christogrossi
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne et dernière modification le mercredi 24 février 2010